Meilleurs vœux pour 2016

2015 aura été de bout en bout, une année compliquée pour les Français. Entre l’horreur du terrorisme et les errements de la politique gouvernementale, leur tête a tourné toute l’année. Les Gentilléens ont, par ailleurs, amèrement savouré l’augmentation des impôts en fin d’année venue amputer un peu plus notre pouvoir d’achats, déjà bien entamé par les trois années de présence socialiste à l’Elysée.

2016 ne pourra être que mieux, diront certains. C’est tout ce que les élus de l’opposition peuvent vous souhaiter.

Gentilly EntenteUne note d’optimisme, pour terminer 2015, c’est certainement la victoire de Valérie Pécresse en Ile-de-France. La mobilisation des électeurs en faveur de Valérie Pécresse est un signe fort à Gentilly comme pour la région.

L’ambition de Valérie Pécresse est grande mais elle saura doper l’emploi en Ile-de-France. Elle le pourra en réduisant le train de vie d’une région usée par 17 ans d’une gauche qui confondait subventions et clientélisme ; bureaux luxueux et création d’emploi. Elle le pourra en restaurant des infrastructures de transports obsolètes et indignes de la région capitale. Elle le pourra enfin par un soutien clair à la création d’entreprise et de richesse en Ile-de-France. Valérie Pécresse saura redonner sa grandeur à la région capitale.

Cet esprit, nous souhaitons nous en inspirer pour proposer aux Gentilléens une alternance claire et crédible. Une alternance qui redonnera à chacun espoir et fierté d’habiter Gentilly.

 En 2016, l’espoir passe plus que jamais dans la reconquête de l’emploi pour les Français comme pour les Gentilléens : que chacun puisse vivre des fruits de son travail en 2016, qu’on soit actif ou retraité.

Après 3 ans de pouvoir socialiste, le chômage n’a jamais été aussi haut et à Gentilly, rien n’est fait pour soutenir l’emploi local. Ce ne sont pas le Campus de Sanofi ou TNS Sofres qui donneront du travail aux Gentilléens. L’emploi local ce sont les artisans, les commerçants et les petites entreprises qui le créent. Nous devons les soutenir avec une pépinière d’entreprise à Gentilly et un système de micro-crédit pour les créateurs d’activité.

En 2016, si nous pouvons souhaiter à chaque Gentilléen de vivre décemment de son travail, nous formulons ce vœu également pour les plus jeunes. Diplômés ou non, le premier emploi devient un véritable calvaire pour les jeunes Français. À tel point que les plus débrouillards rêvent de vivre à l’étranger. Notre souhait pour 2016 sera donc que nos jeunes retrouvent confiance en la France. Qu’ils puissent trouver ou créer, ici, leur emploi.

Enfin, en 2016, la confiance reviendra par le plein-emploi mais également par notre fierté d’être Français. Sans excès mais avec passion, nous devons transmettre les valeurs millénaires qui ont fait la France : Liberté, Égalité et Fraternité.

Ce travail demande sans doute plus d’effort et les Français sont, chacun jour, plus en demande de cette exigence de transparence et de transmission. Ces efforts sont indispensables pour être accueillants. Ainsi, nous pourrons être exigeants envers ces personnes qui viennent chaque jour dans notre pays avec leur vision si belle et parfois si naïve.

Ainsi, pour 2016, nous faisons le vœu que chacun se sentira fier de vivre dans notre pays : pour ses réussites et ses forces. Ainsi, les drames de 2015 seront un lointain souvenir et les vaines polémiques sur le traitement à accorder à ceux qui refusent notre mode de vie et intentent à la Liberté seront dépassées.

Retrouvez cet article sur le site de Gentilly-Entente : www.gentillyentente.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.