Question orale sur la mise en place d’un service minimum d’accueil dans les écoles de Gentilly en cas de grève

Depuis une loi d’août 2008, un service minimum d’accueil des élèves a été mis en place en cas de grève des personnels enseignants du premier degré des écoles publiques. Cette disposition vise à soulager les familles qui se retrouvaient, jusqu’alors, sans solution de garde pour leurs enfants.

Ces modalités sont précisées dans les articles L133-2 et suivants du code de l’Education. Ainsi, en précisant les modalités de prévenance pour les personnels grévistes, la loi permet à l’autorité académique de prévenir en amont la commune de l’importance de la mobilisation et d’organiser l’accueil des élèves.

Dès que 25% ou plus du personnel enseignant s’est déclaré gréviste, la commune doit mettre en place un service d’accueil des élèves. Ce service minimum d’accueil doit faire l’objet d’une information à destination des familles.

D’un point de vu matériel, cet accueil peut avoir lieu au sein des écoles maternelles ou primaires y compris lorsqu’elles sont encore partiellement utilisées pour les besoins de l’enseignement.

Enfin, le Maire est tenu de partager une liste des personnes susceptibles d’assurer le service d’accueil et de la communiquer à l’autorité académique. Permettant ainsi une compensation financière par l’Etat en fonction du nombre d’élèves accueillis.

En cette rentrée scolaire, plusieurs familles gentilléennes s’interrogent sur les modalités de mise en œuvre de ces dispositions au sein des écoles de Gentilly. J’aurais voulu savoir comment se passaient les échanges avec l’autorité académique mais également par quel biais la ville communiquait auprès des familles et enfin quel retour sur expérience pouvait être communiqué par la ville sur ce service d’accueil lors des années scolaires précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.